Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

AGADIR La métropole prend sa place au centre du Royaume grâce au PDU d’Agadir 2020-2024

Partagez l'Article :

De tout temps, le développement d’Agadir s’est révélé incomparable à tout autre parcours urbain. Après avoir connu une mémorable reconstruction dans les années 1960, suivie d’une période touristique florissante dans les années 1980, Agadir est longtemps restée en demi-sommeil, avançant sur ses acquis sans véritable dynamique, malgré une croissance démographique rapide. Tout a changé lors du Discours Royal du 6 novembre 2019 qui a mis la ville en lumière et l’a placée au centre des préoccupations du Royaume. Aujourd’hui, tel un phénix, Agadir rayonne à nouveau, métamorphosée par l’ambitieux Programme de Développement Urbain 2020-2024, acté le 4 février 2020 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste. En la préparant à endosser le rôle de métropole au centre du Royaume qu’elle est appelée à tenir, ce programme, trois ans après son lancement, confère à la ville une nouvelle attractivité et une dynamique positive qui est désormais la sienne.

Accès et mobilité pour encourager l’emploi et les affaires

Aujourd’hui dotée d’axes rapides et d’ouvrages d’art performants, Agadir tire un trait sur ses anciens problèmes d’enclavement et d’encombrement. Toute la trame viaire de l’agglomération bénéficie actuellement de mises à niveau et d’embellissements, des entrées de la ville jusqu’aux avenues historiques, et plus de 2500 places de parking sont en cours d’aménagement. En renforçant les accès à la métropole et à ses infrastructures logistiques portuaires et aéroportuaires, la transformation de l’ancien tronçon de Nationale 1 en voie expresse urbaine à 2×3 voies avec intégration de trémies, et la création d’une nouvelle voie de contournement au nord-est de la ville constituent une véritable montée en valeur en faveur de l’investissement, des déplacements professionnels et de l’installation dans les nouvelles zones industrielles périphériques.

Le PDU d’Agadir 2020-2024 a également permis de lancer les travaux d’un projet innovant de bus à haut niveau de service desservant tous les bassins d’emploi pour une mobilité optimale des ressources humaines.

Des jardins pour offrir des espaces de respiration et d’animation

Parce que la qualité de vie est un gage d’équilibre pour tout citoyen, les jardins publics historiques de la ville, les places publiques et les espaces verts ont été réaménagés et embellis pour accueillir convivialement le grand public. Offrant une belle alternative à la plage, ces espaces permettent une répartition harmonieuse des lieux de respiration dans toute la ville. Appréciés pour leurs opportunités de sport ou de promenade, ces espaces libres connaissent déjà un grand succès auprès des citoyens, mais aussi des visiteurs étrangers.

Complétant l’offre d’Agadir en animations culturelles, certains jardins et places publiques accueillent aussi des événements ponctuels en plein air, contribuant à créer de nouveaux centres d’intérêt et un cadre de vie des plus agréables pour tout projet de vie ou de travail dans la métropole.

Un front de mer signature pour une nouvelle impulsion de la zone touristique

Le succès touristique d’Agadir est de notoriété mondiale. Depuis plusieurs années, le secteur balnéaire apparaissait vieillissant, malgré la création d’une grande corniche en 2008 qui avait transformé le front de mer et les habitudes des usagers de la plage. Grâce au PDU 2020-2024, c’est toute la zone touristique qui bénéficie aujourd’hui d’un total réaménagement urbain en vue de créer une nouvelle impulsion à ce secteur économique majeur d’Agadir.

Le moment est venu pour les investisseurs de prendre part à cette nouvelle dynamique prometteuse d’un nouveau rayonnement puisque la transformation de la zone touristique s’accompagnera d’attraction majeures, dont le parc animalier la Vallée des Oiseaux mis à niveau, le nouveau musée Timitar dédié à la promotion de la culture amazighe et l’esplanade Bijaouane prévue pour accueillir des festivals et animations de grande envergure sur une superficie de 25.000m2.

Renouer avec l’histoire de la ville et la dévoiler au monde

À l’image des destinations qui ont su valoriser leur patrimoine historique, Agadir renoue avec son histoire marquée par le séisme de 1960, depuis le lancement du Programme Royal. Plus de 60 après, c’est toute une ville qui se réapproprie ses lieux patrimoniaux et invite les citoyens et visiteurs internationaux à les redécouvrir. De lieu de sépulture, la Kasbah d’Agadir Oufella s’est ainsi transformée en sublime mémorial honorant les défunts et l’architecture ancienne ; l’époque du séisme et de la reconstruction sont aujourd’hui transmis à la postérité à travers une démarche muséale qui prend place dans le bâtiment historique de Bank Al-Maghrib et une Forêt du Souvenir sera aménagée sur les lieux de l’ancien quartier Talborjt.

L’histoire d’Agadir, c’est aussi celle des bâtiments culturels post-séisme, chers au coeur des citoyens et aujourd’hui réhabilités, à l’image du Cinéma Sahara, du Théâtre de Verdure Municipal, de la Coupole d’Agadir et des anciennes places du centre-ville. Agadir, future ville de culture, c’est l’objectif ambitieux du programme qui a pour projet la construction d’une médiathèque centrale, d’un grand théâtre et la diffusion d’un réseau de lecture publique dans toute la ville.

Santé, éducation, sport et social, l’humain au coeur du programme

Destinés à profiter directement au bien-être des citoyens, à l’instar des projets d’aménagement des structures éducatives et des quartiers sous-équipés, de nombreux projets du PDU d’Agadir 2020 2024 contribueront également à renforcer l’attractivité de la ville en faveur des nouveaux résidents et porteurs de projets potentiels en quête d’un cadre de vie répondant à un niveau élevé de critères. C’est ainsi le cas du secteur de la santé qui, en plus d’accueillir le CHU d’Agadir dont l’ouverture est prévue en 2023, se verra doté par le programme de nouvelles structures spécialisées dont plusieurs centres de proximité dans les quartiers : une Clinique de Jour à Ihchach pour des interventions en ambulatoire, un Centre de Diagnostic de la Tuberculose et des Maladies Respiratoires à Hay Mohammadi, un Centre de Rééducation à Al Massira, deux espaces de santé pour jeunes à Talborjt et Anza, ainsi qu’un Hôpital de Psychiatrie rattaché au CHU au sein du Pôle Santé, Recherche et Formation du quartier d’affaires Agadir Metropolitan Valley.

Faire d’Agadir un haut-lieu international du sport

Confortant aussi la métropole dans sa vocation de destination sportive, le PDU 2020-2024 lui confèrera une nouvelle dimension à travers la création de grands équipements structurants, dont une grande Salle Couverte Aréna et une Piscine Olympique aux normes de la Fédération Internationale World Aquatics dans les alentours du Grand Stade d’Agadir, formant ensemble un lieu hautement attractif pour compétitions sportives nationales et internationales. Véritables leviers socioéconomiques, de nouvelles structures de sport de proximité ont également pris place dans tous les quartiers, renforçant l’image d’Agadir comme ville de sport pour tous : 20 terrains de football, 9 terrains de basketball et 2 skateparks, quatre piscines semi-olympiques et quatre salles de sport couvertes, tous contribuant à la découverte de talents et à la promotion des valeurs du sport.

Partagez l'Article :
AGADIR La métropole prend sa place au centre du Royaume grâce au PDU d’Agadir 2020-2024 - Atlas original