Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

LE PORT SEC D’AGADIR s’installe dans la Zone d’Accélération Industrielle du Souss Massa – Entretien avec Driss Boutti

Partagez l'Article :

Implanté sur plus de 100 hectares, le port sec d’Agadir Souss Massa est un projet d’une grande importance pour la région et sa Zone d’Accélération Industrielle (ZAI). Éléments de réponse avec Driss Boutti, Président de la CGEM d’Agadir Souss Massa.

Le projet d’installer le futur port sec d’Agadir Souss Massa au sein de la Zone d’Accélération Industrielle (ZAI) de la région sera doublement bénéfique. Il permettra en effet de donner un coup de boost à cet espace dont le statut fait bénéficier les investisseurs d’avantages fiscaux, et donnera à la région la dimension africaine qu’elle convoite en vue d’être un levier de développement permettant au territoire d’améliorer son classement sur le podium des régions créatrices de richesse. Occupant une place presque médiane en termes de contribution régionale à la création de PIB national (6,7% de part), la Région Agadir Souss Massa cherche à consolider sa captation de valeur ajoutée, étant donné que plusieurs leviers, y compris en matière d’import et d’export, échappent aux agrégats économiques de la région, d’où l’implantation de ce port sec à Agadir.

Les études pour la mise en place de ce projet sont déjà finalisées, notamment en ce qui concerne le business plan et les études techniques et de faisabilité.

Ces démarches sont chapeautées par Tanger Med Engineering, filiale de l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée, qui se chargera de la gestion du Port Sec après sa mise en fonction.

L’assiette foncière dédiée à ce projet est de l’ordre de 100 ha dont 50 ha pour le développement de la première phase

Dans le détail, la plateforme, qui a déjà reçu le feu vert des partenaires institutionnels régionaux, sera articulée autour de trois composantes :

  • Une zone dédiée à l’import-export
  • Une logistique sous douane, constituée de magasins, entrepôts et aires de dédouanement
  • Une zone industrielle également sous douane.

40% des camions TIR traités au niveau du port de Tanger proviennent de la région d’Agadir, ce qui représente un énorme potentiel de développement du Port Sec d’Agadir. Par ailleurs, les exportations de fruits et légumes vers l’Europe, à travers le port de Tanger Med au départ de la Région Souss Massa, représentent 85% des primeurs et 65% des agrumes.

Les partenaires de ce projet sont déjà identifiés et plusieurs sociétés internationales ont manifesté leur intérêt de s’installer au sein de cette plateforme

Le projet de port sec d’Agadir devrait générer l’équivalent de 1500 emplois directs pour sa première phase et atteindra les 10.000 postes à terme

Lignes de cabotage maritime, trait d’union entre Tanger Med et le port sec

Le port sec d’Agadir pourra également compter sur la ligne de cabotage maritime qui ralliera Agadir à Tanger Med.

La Zone d’Accélération Industrielle d’Agadir Souss Massa : une vocation africaine propice à un investissement d’une nouvelle dimension

  • 305 hectares de foncier industriel à la disposition des investisseurs

Une fois installée, la ligne maritime Agadir-Dakar renforcera le positionnement de la Zone d’Accélération Industrielle d’Agadir Souss Massa à vocation généraliste, multisectorielle et multi-écosystème industriel. Il est question de conférer à cette zone une vocation africaine pour encourager les entreprises à s’y installer et à exporter vers l’Afrique de l’Ouest.

Ligne maritime Agadir-Dakar : les pourparlers déjà bien engagés

Le lancement de la ligne maritime Agadir- Dakar jouera un rôle essentiel dans les échanges commerciaux entre le Maroc et le reste du continent africain. Les pourparlers sont déjà engagés avec le Consortium Sénégalais d’Activités Maritimes (COSAMA) et le Port autonome de Dakar pour le lancement de la ligne.

Un projet inédit d’ouverture d’une nouvelle zone agricole de 25.000 hectares à Massa

La Région Souss Massa porte le projet inédit d’ouvrir une nouvelle zone agricole à l’exploitation dans le territoire de Massa. Le dossier, qui est sur la table des pouvoirs publics, occupera une superficie de l’ordre de 25.000 ha et conditionnera les investisseurs à mobiliser leurs propres solutions de dessalement d’eau de mer et d’énergie solaire, en plus de préparer un cadre de vie pour les employés, notamment en matière de transport et d’habitat. Ce projet bénéficiera d’une vision intégrée porteuse d’une dimension sociale et environnementale, tout en constituant une opportunité unique d’investissement.

« Connexion et connectivité », le leitmotiv de Driss Boutti

« Il est primordial pour la région de prolonger l’autoroute Marrakech-Agadir pour rejoindre la province de Tiznit et s’ouvrir sur la voie express reliant les provinces du Sud ».
« L’actuelle voie de contournement Agadir Nord-Est doit être prolongée jusqu’à Imsouane pour soutenir le développement de toutes les zones touristiques situées au Nord d’Agadir ».

Partagez l'Article :
LE PORT SEC D’AGADIR s’installe dans la Zone d’Accélération Industrielle du Souss Massa - Entretien avec Driss Boutti - Atlas original